Vous êtes ici : Accueil > Blog > La résistance en Normandie

La résistance en Normandie

Le vendredi 22 novembre prochain, à 17h 30, Ghislain Quetel présentera une conférence intitulée "La résistance en Normandie; Beuzeville, Cormeilles, Pont-Audemer". Au cours de cette réunion, il insistera sur le rôle de ces réseaux clandestins dans la réussite du débarquement. Il reviendra également sur certains événement connus ou inconnus de cette période trouble et dangereuse. "Je suis le fils d'André Quétel, qui était un des adjoints principaux d'Emile Louvel, un des chefs de la résistance en Normandie. J'ai été amené à ce titre à mené des investigations pendant 8 ans dont 6 mois à plein temps sur les pas du groupe Level, entre Cherbourg et Pont-Audemer, et jusqu'à Amiens." explique Ghislain Quétel, "Emile Level, âgé de 17 ans en 1940, fut un résistant de la première heure. Originaire de Touques, il fut traqué par la gendarmerie de Deauville, la police française et la Gestapo, successivement dans le Calvados, la Manche , la Somme et l'Eure. Il faut savoir que dès l'invasion allemande de 1940, la Normandie est sur-occupée. Dans ce contexte difficile, contrairement à certains écrits défavorables d'après-guerre, les résistants et les patriotes normands n'ont pas démérité pour s'opposer à l'oppression nazie." Cette conférence a été labellisée "75ième anniversaire des débarquements et de la libération-Normandie". L'épopée exceptionnelle du jeune résistant sert de fil conducteur pour évoquer les actions des différents réseaux de la région, notamment celles du maquis Surcouf, évoquées à la médiathèque début novembre par Alain Corblin.

A Ghislain Quétel à Touques 7
Conférence "Résistance en Normandie; Beuzeville, Cormeilles, Pont-Audemer" par Ghislain Quétel, vendredi 22 novembre, à 17h30, à la médiathèque de Brionne. Entrée libre et gratuite.
SHARE